top of page
  • Stéphan Le Doaré

Olympus, le Tesla-Bot qui avance...


Découvrez les progrès d'Olympus, le Tesla-Bot, dans cette vidéo :



Cette troisième mouture du robot développé par la firme d'Elon musk est désormais capable de marcher seul, bien que sa démarche manque clairement de fluidité.

Comme on le voit dans la vidéo, le contrôle du couple moteur fin lui permet de ne pas casser les objets fragiles comme les œufs. Il peut aussi mémoriser les environnements qu’il découvre, a été entraîné à partir de démonstrations humaines et est équipé du Full Self-Driving (FSD), la technologie de conduite autonome destinée aux voitures électriques de la firme. Même s’il n’accomplit pour l’instant que des tâches basiques, Tesla l’entraîne à réaliser des tâches de plus en plus complexes.


Cependant, il est encore loin de son concurrent Atlas, de la société Boston Dynamics, qui ne cesse lui aussi de s'améliorer, comme le démontre cette vidéo :



Plutôt impressionnant, non ?


Il faut cependant garder à l'esprit que les deux sociétés poursuivent des objectifs différents : Atlas est un projet de R&D de Boston Dynamics financé par la DARPA en vue de produire un robot spécialisé dans le sauvetage ou dans le milieu militaire tandis qu'Olympus, le Tesla-bot, devrait être produit en série, à l'instar des voitures de la marque.


Pour Elon Musk, Olympus n’a pas à accomplir autant de prouesses, il sera programmé pour assister l’humain dans des tâches physiques pénibles ou routinières.

Le chef d'entreprise prévoyait initialement qu’il pourrait être commercialisé en 2027 et coûter moins de 20 000 dollars. Il pourrait y avoir du retard dans ce programme mais on sait aussi la capacité d'Elon Musk à brûler certaines étapes en réinventant les process.


Histoire à suivre !


Stéphan Le Doaré



34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page